Design et réemploi

Publié par didier le

Récemment consulté par une ville voisine de Bordeaux sur des abris pour hérissons, Tous aux abris cherche une réponse qui reste locale et à valeur ajoutée, en termes d’empreinte carbone.

C’est ainsi que nous avons dessiné des passages pour hérissons (corridor écologique), à placer en bas de clôtures séparant les jardins des particuliers, et que nous testons leur viabilité.

Nous travaillons sur ces prototypes avec l’Atelier CNC, nouvelle entreprise située dans le tiers-lieu “La Fabrique”, à Marne Soleil, un projet de transition piloté par la FAB à Mérignac. Le bois de réemploi provient de leur circuit d’approvisionnement. Celui-ci, en l’occurence, provient de caisses de vin fournies par la Vinothèque de Bordeaux – merci à eux 🙂

Le réemploi est un des 3 R vertueux dans la stratégie Zéro déchet, entre la réduction (baisse de la production de déchet) et le recyclage (gestion du déchet par réintroduction de matière mais souvent avec perte de qualité mécanique et dépense d'énergie supplémentaire).

Le bois de réemploi va nous permettre de fabriquer des abris, en atelier participatif, tout comme les matériaux de réemploi permettent à l’Atelier CNC de fabriquer du mobilier. C’est une des pistes sérieuses explorées par Tous aux abris pour l’avenir.

La fraiseuse à commande numérique de l’Atelier CNC découpe la forme dessinée par Tous aux abris sur ordinateur. C’est le code même de notre dessin vectoriel qui est interprété (d’où l’importance d’optimiser le tracé en amont, sinon cela se traduit vite par un surcoût machine!). Le bois est un flanc de caisse de 12 bouteilles de vin, que nous traiterons à l’huile de lin pour l’imperméabiliser. La clôture découpée sera prise en sandwich entre deux épaisseurs de bois boulonnées. Nous testerons la résistance de l’ensemble cet hiver.

Le premier dessin que nous avions choisi était plus complexe à traiter, et son coût de revient (3 fois plus cher, en termes de temps/machine) n’était pas justifié. Plus sympa, émotionnellement, car c’est le dessin de notre mascotte hérisson, mais beaucoup moins fonctionnel, il a dû être abandonné.

Un bon design est toujours lié à une économie de moyens : Less is more (Mies van der Rohe). Il est donc naturel de penser le design en termes d’efficacité au regard des ressources et de l’énergie dépensées.


1 commentaire

DAVID Isabelle · 16 octobre 2020 à 17 h 08 min

Ha super projet de reemploi, pour enfin une solution, esthétique de surcroît, pour laisser vaquer nos chers petits voisins hérissés, de jardin en parcs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.