Distributions d’abris à Talence!

Publié par didier le

Dans le cadre du budget participatif de la Ville de Talence, et de l’opération de science participative (à l’échelle actuelle de Bordeaux Métropole), encadrée par Tous aux abris!, nous distribuons le 15 septembre 2021 50 nichoirs à mésanges (50 avaient déjà été distribués en juillet dernier) et le 06 octobre 2021 50 abris ainsi que 50 passages à hérissons.

Grâce à Talence et à ses habitants, la plateforme des Hôtes de biodiversité commence à accueillir d’autres espèces liminaires que les chauves-souris! Les formulaires de suivi seront prêts à être remplis dès le printemps prochain, accessibles par le menu Vos abris et vous. Rien n’empêche, en attendant, d’écrire un petit mot et de partager des photos de votre abri sur la plateforme!

Concernant les nichoirs à mésanges, il est conseillé de les traiter après montage (brou de noix et huile de lin uniquement, et sur la partie extérieure seulement!) puis de les installer dès cet automne. Ainsi les mésanges intégreront les nichoirs dans leur paysage, pour mieux s’y installer au début du printemps.

Notre prototype, habité au printemps dernier! (photo Benoît Vendé)

Concernant les abris à hérissons, montez-les, traitez également l’extérieur avec de l’huile de lin (3 couches), pensez à surélever l’abri sur des pierres, puis à protéger le toit par une bâche ou toile goudronnée, agrafée par dessous. Enfin, garnissez l’intérieur de paille (pas de foin!) ou de journaux froissés. Vous pourrez également mettre des feuilles sèches dedans, sur le toit, devant l’abri, afin de le camoufler un peu.

Disposé sous une haie, un arbre, un tas de bois, à l’automne, votre abri permettra aux hérissons d’hiberner en sécurité. Ne soulevez alors jamais le toit pour regarder, même si la tentation est grande ! Un réveil impromptu d’hibernation lui ferait consommer inutilement ses graisses et l’affaiblirait, et la peur pourrait lui faire quitter le gîte. Si vous voulez savoir si votre abri est occupé, attendez fin mars!

Profitez également de l’automne pour badigeonner votre passage de clôture d’un mélange composé d’essence de térébenthine, de brou de noix et d’huile de lin, dans les proportions respectives de 1 / 2 / 4 volumes de chaque. N’hésitez pas à passer 4 à 5 couches avant de l’installer en bas de clôture, aidé par votre voisin.

Vos comptes-rendus de science participative ne débuteront ou ne reprendront qu’au printemps prochain, lorsque la nature se réveillera !

Catégories : Actus

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.