250 nichoirs pour Mérignac !

Publié par didier le

Tous aux abris ! a enregistré sa première grosse commande ce mois-ci, grâce à la Ville de Mérignac, qui a su nous faire confiance. Leur demande initiale de 250 nichoirs à chauves-souris s’est transformée en une opération de sciences participatives avec les habitants. En effet, l’entretien avec le Service du développement durable a montré des attentes allant au-delà d’une simple fourniture de matériel, et désireux d’une valeur ajoutée autour de cette livraison. Notre dossier a été retenu (ci-dessous un extrait de notre réponse).

Pour se démarquer d’une simple offre de fourniture de produit, l’association Tous aux abris ! propose donc, avec les nichoirs, un accompagnement global en partenariat avec la mairie : sensibilisation du public sur l’utilité des chauves-souris et la menace d’extinction qui les frappe, ateliers participatifs liés à la confection des nichoirs, conseils de montage et de protection du bois, ainsi que préconisations de pose pour tenter d’obtenir le meilleur taux d’occupation par les chiroptères. 

Un suivi d’installation, en lien durable avec les habitants, rendra compte de ce taux d’occupation. L’intérêt d’un tel nombre de participants (250 abris = 250 foyers impliqués) est de permettre des remontées d’information (lieu, orientation, température extérieure, nombre d’occupants…) qui puissent ensuite être utilisables par des organismes scientifiques spécialisés.

Nous avons fait une recherche documentaire sur un grand nombre de nichoirs existants, en France et à l’étranger. C’est ainsi que nous avons contacté Rodolphe Majurel, du département de l’Hérault, qui nous a très gentiment renseigné sur son opération d’installation de 600 nichoirs. Nous avons retenu son modèle, qui revendique un taux d’occupation supérieur à la moyenne, et dont nous nous sommes inspirés pour proposer un kit prêt à monter. Notre souhait est d’impliquer les habitants dans la fabrication, en famille, tout en optimisant leur expérience utilisateur. Des pièces prépercées, interchangeables, minimisent les risques d’erreur, à la manière d’un célèbre fabricant suédois de meubles en kit.
Nous avons réalisé un prototype sur notre CNC, puis l’avons soumis à l’approbation de la mairie.

  

Pour pouvoir tenir les délais, nous avons fait appel à un sous-traitant local, MSE 47, entreprise adaptée, donc en circuit court et ESS. Merci à eux pour leur travail rapide et soigné. Leur CNC est, heu, comment dire, un peu plus industrielle que la nôtre… 😉

Le bois brut provient de la région (pin maritime) et nous a été certifié exempt de formaldéhydes ou bromométhane, car le bois traité risque de rendre les mâles stériles, ce qui est à l’inverse du but recherché ! Tous les acteurs du projet sont concentrés dans un rayon de 100 km maximum.

Chaque nichoir, numéroté, est géolocalisé. Actuellement, 100 nichoirs ont été distribués le 08 décembre, 50 de plus le seront le 19/12. Nous avons été très surpris de l’engagement des 100 Mérignacais qui se sont inscrits, ont patienté en une file ininterrompue, ont bien écouté nos conseils de montage et de pose, puis sont repartis chacun avec son nichoir, et tout cela en 2H 30 à peine !

  

(O tempora, o mores… ce même jour, où 40 personnes attendaient patiemment dans le froid devant les grilles l’ouverture des portes de la médiathèque pour venir chercher leur nichoir, et ainsi agir en faveur de la biodiversité, quelques kilomètres plus loin, d’autres défonçaient la vitrine d’un Apple Store pour y rafler les iPhone et iPad, symboles d’un bonheur plus égoïste…)

Charlène, du Groupe chiroptères Aquitaine, renseigne les futurs hôtes…

Charlène, du Groupe chiroptères Aquitaine, renseigne les futurs hôtes…

Pour accompagner la remise des nichoirs, nous avons installé une exposition de 5 panneaux sur les chauves-souris, que nous a prêtée la SFEPM (Société française pour l’étude et la protection des mammifères) et le CEN Aquitaine, ainsi que de la documentation (avec la participation également de la LPO Aquitaine). Et nous avions contacté le GCA (Groupe Chiroptères Aquitaine) qui a nous a aidés en tenant un stand pour renseigner le public sur la vie des chauves-souris. Le GCA pourrait être l’interface scientifique du projet, car c’est une association qui compte de nombreux spécialistes, capables d’établir des protocoles d’inventaires participatifs.

Nous avions également découpé 2 puzzles 3D géants de chauves-souris à remonter, pour amuser les enfants, et aussi réalisé un quizz (vrai ou faux?), auquel répondaient ceux qui le souhaitaient. William, membre actif de Tous aux abris! et du L@BX, avait quant à lui fabriqué un gabarit pour faciliter le montage des kits sur place, et le mettait à disposition des personnes souhaitant repartir avec un nichoir opérationnel.

En résumé, une bien belle journée, qui confirme l’engagement naturel d’un grand nombre de personnes envers la biodiversité, dès lors qu’on leur en offre la possibilité, comme l’a démontré la Ville de Mérignac.
Après les 50 derniers pour 2018, 100 nichoirs resteront à livrer, courant 2019, ainsi que la suite de notre accompagnement sur cette opération : mise en réseau, suivi d’installation, animations diverses (les idées ne manquent pas!).

Merci à tous ceux qui ont rendu cette action possible !

Les 100 premiers nichoirs géolocalisés par le Service du Développement durable de la mairie.

Les 100 premiers nichoirs géolocalisés par le Service du Développement durable de la mairie.

 

Catégories : Actus

8 commentaires

legendre JCh · 15 décembre 2018 à 20 h 47 min

c’est super Didier 🙂

    Frédo · 17 décembre 2018 à 13 h 46 min

    super !

Isabelle DAVID · 16 décembre 2018 à 0 h 54 min

Une action participative, ludique et riche en informations, c’est vraiment admirable surtout dans un délai aussi court.
Génial d’avoir convié les assos de sensibilisation en partenariat!
La sauvegarde de biodiversité est évidemment en cohérence avec du matériel sain et des partenariats locaux. Belles démonstrations!
Vivement les prochains ateliers.

Beatrice · 18 décembre 2018 à 18 h 48 min

Une initiative altruiste et au service du bien être animal dans son vivant. Merci pour eux.

MAJUREL · 29 avril 2019 à 15 h 57 min

Bravo, félicitation de l’accomplissement de ce projet et un grand merci pour m’avoir mentionné.
Très bonne continuation et au plaisir de se croiser de visu
Chiroptèrement
Rodolphe

    didier · 29 avril 2019 à 16 h 37 min

    Flatté, Maître 😉 et la mention de la source était la moindre des choses!

Bernard Bazelaire · 2 juin 2019 à 15 h 22 min

L’opération nichoirs à chauve-souris mentionnée dans le dernier numéro LE CAN’ARLACAIS (n°81, printemps 2019) se poursuit-elle ou est-elle achevée v?

    didier · 2 juin 2019 à 16 h 50 min

    Bonjour,
    (je ne connaissais pas le CAN’ARLACAIS) 😉
    L’opération nichoirs à chauves-souris se poursuit, dans la mesure où, après la distribution, nous attendons maintenant de collecter les infos venant des « hôtes ».
    Nous avons pour cela développé un site internet à travers lequel les propriétaires de nichoirs vont pouvoir remplir des formulaires et poster leurs impressions et photos.
    Nous en parlerons ce jeudi 13 juin 2019, lors de la rencontre à la médiathèque centrale de Mérignac (projection-débat « Une vie de Grand Rhinolophe » à 18h30).
    Concernant la distribution, elle s’est arrêtée à 250 nichoirs pour Mérignac, mais il est possible que certains nichoirs soient réaffectés, si les hôtes souhaitent arrêter d’eux-mêmes ou s’ils ne respectent pas les termes de la convention qu’ils ont signée.
    Rapprochez-vous de votre mairie si vous souhaitez en récupérer un.
    Cordialement,

Répondre à didier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.